La construction bois au coeur de la Stratégie nationale bas-carbone

La construction bois au coeur de la Stratégie nationale bas-carbone

Logo de la stratégie nationale bas-carboneLe ministère de la Transition écologique et solidaire a publié fin avril la Stratégie française pour l’énergie et le climat.  Cette feuille de route fixe le cadre menant la France vers une société décarbonée, en mettant l’accent sur les avantages de la construction bois pour permettre au secteur du bâtiment d’atteindre l’objectif de neutralité carbone en 2050.

Retrouvez en ligne :

 

L’UICB se félicite de cet engagement de l’Etat, qui fixe des objectifs ambitieux pour la réduction de l’empreinte carbone des Français, notamment par la mise en oeuvre d’une transition vers une économie bas-carbone pour tous les secteurs d’activité. Les entreprises de la filière bois seront particulièrement intéressées par le contenu de la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC). Voici les points importants à retenir de ce document de presque 200 pages :

 

Objectifs de la stratégie nationale bas-carbone pour le secteur du bâtiment

 

Renforcer l’absorption de carbone par le secteur forêt bois

  • Substitution des matériaux énergivores par des matériaux biosourcés
  • Augmentation de l’utilisation de biomasse forestière d’ici 2028 (multipliée par 1,5 entre 2016 et 2028)
  • Valorisation énergétique des produits biosourcés ou de déchets issus de ces produits qui se substituent aux énergies fossiles
  • Stockage carbone dans les produits bois et ceux à base de bois-déchet
  • Séquestration de carbone dans l’écosystème forestier
  • Volonté d’augmenter l’utilisation des feuillus

 

 

 

Développer l’usage du bois constructionObjectif 4 de la stratégie nationale bas-carbone : augmenter les puis de carbone

  • Augmenter les volumes prélevés en forêt à 75 Mm3 en 2050 (44 Mm3 en 2015)
  • Privilégier l’utilisation du bois en tant que matériau par rapport à l’usage énergétique
  • Multiplier par 3 d’ici 2050 l’usage des produits bois à longue durée de vie
  • Augmenter la surface forestière et le volume de bois utilisé à longue durée de vie pour compenser la perte de stock de bois sur pied dans les surfaces récoltées et renouvelées

 

Réduire les consommations d’énergie dans le bâtiment

  • Diminution de 95% des émissions du secteur bâtiment à l’horizon 2050
  • Lutter contre les passoires énergétiques
  • Accélérer la rénovation des bâtiments scolaires
  • Atteindre le niveau Bâtiment Bas Carbone par la rénovation complète de 370.000 logements par an jusqu’en 2030, qui 700.000 entre 2030 et 2050. Le même rythme sera adopté pour les bâtiments tertiaires

 

 

Afin de remplir ces objectifs, la feuille de route Stratégie nationale bas-carbone chiffre d’investissement nécessaire entre 15 à 25 milliards d’euros par an entre 2019 à 2032 dans le secteur du bâtiment.

Profiles: