Filière bois-forêt-construction : engagements et organisation

La filière bois et biosourcés est la première contributrice à l’enjeu historique de réduction des gaz à effet de serre. Elle s’engage et se mobilise pour être en mesure d’accompagner pleinement la transition du bâtiment vers la neutralité carbone. Cet accompagnement sera d’autant plus aisé que les métiers du bois sont des acteurs traditionnels et importants dans l’acte de construire : charpentiers, menuisiers, monteurs, agenceurs…

Ainsi, pour soutenir massivement le respect de l’engagement collectif de neutralité carbone pour 2050, la filière forêt-bois construction prend 10 engagements au service des acteurs de la construction en général, rassemblés dans le “Plan Ambition Bois 2030”.

Les dix engagements du plan ambition bois Construction 2030

1

FORMER

« Nous nous engageons à accompagner, dans l’acte de construire, les opérateurs de la famille des bâtisseurs en lien avec les organismes de formation. Nous nous engageons également dans un effort de formation continue de nos professionnels, de l’amont à l’aval. »

2

Développer l’emploi

 « Nous nous engageons, en augmentant nos capacités de production, à développer l’emploi et à produire de la valeur ajoutée. »

3

Mobiliser les volumes

 « Nous nous engageons à favoriser les investissements liés au développement des usines de première et de deuxième transformation vers des produits mixtes, combinant le bois à d’autres matériaux, afin de répondre aux exigences du marché en termes de volume. »

4

Investir en R&d

« Nous nous engageons vers un effort constant en matière de recherche et développement, allant de l’ingénierie à la conception de produits et systèmes constructifs novateurs, afin de favoriser l’essor des marchés de la construction bois et biosourcée. »

5

Développer l’offre en bois français

 « Nous nous engageons à favoriser la construction de logements bas-carbone avec une priorité donnée au bois français. »

6

Soutenir l’économie des territoires

« Nous nous engageons à développer des acteurs industriels de référence et des capacités de transformation au cœur des territoires français. »

7

Favoriser la mixité matériaux

« Nous nous engageons à relever le défi de l’accroissement de la mixité des matériaux auprès des entreprises de la construction, forts de tous les acquis des programmes démonstrateurs menés depuis plusieurs années. »

8

Planter et replanter

« Nous nous engageons à maintenir un effort constant afin de garantir le renouvellement de la forêt française. »

9

Réduire les coûts

« Nous nous engageons à maintenir un effort constant afin de massifier l’utilisation du bois et investir dans des outils de production pour diminuer les coûts. »

10

Recycler le bois en fin de vie

« Nous nous engageons à investir dans les usines biomasse et à optimiser l’utilisation des produits bois en fin de vie. »

L'organisation de la filière

L’Union des Industriels et Constructeurs Bois intervient, en tant qu’Organisation Professionnelle représentative, au cœur de l’organisation de la filière forêt bois construction.

Elle se positionne comme un trait d’union nécessaire entre les instances nationales de décisions et les réalités de chacun des acteurs sur les marchés et les territoires d’intervention de la filière bois. Cela recouvre de manière transversale :

  • La forêt
  • Les Industries de première transformation du bois
  • Les intervenants de seconde et dernière transformation
  • L’industrialisation
  • La construction