L’UICB au coeur de la filière

L’Union des Industriels et Constructeurs Bois participe aux initiatives visant à développer la filière bois construction, en coopération avec les principaux acteurs du secteur

Le Comité Professionnel de Développement des Industries Françaises de l’Ameublement et du Bois a pour mission de conduire et financer, par le produit d’une taxe affectée, des actions collectives au bénéfice des entreprises françaises de l’ameublement et du bois. L’UICB est l’une des organisations professionnelles membres du CODIFAB qui décident d’affecter ces fonds à des projets de transition écologique et énergétique, d’industrie du futur et d’adaptation des entreprises et de leur offre.

L’UICB est membre de France Bois Industries Entreprises, l’interprofession représentant les organisations professionnelles de l’aval du secteur forêt bois, et animatrice du Comité Stratégique de Filière BoisFrance Bois Industries Entreprises représente les organisations professionnelles de l’aval du secteur forêt bois qui se sont regroupées afin de démultiplier leur pouvoir d’action pour promouvoir et valoriser le potentiel et les atouts de la forêt et du bois. L’interprofession rassemble les syndicats et unions professionnelles des secteurs de la transformation, pâte de cellulose, construction bois, ameublement et du commerce du bois.

France Bois Forêt est l’interprofession de l’amont de la filière forêt-bois, de la sylviculture à la première transformation du bois. Elle est également chargée de la collecte de la CVO (contribution interprofessionnelle obligatoire), qui permet de financer actions collectives de promotion, de communication et de valorisation de la forêt française à travers notamment les différents usages du matériau bois. L’UICB est l’unique organisation professionnelle de la seconde transformation du bois à être membre de France Bois Forêt, participant ainsi aux échanges nécessaires au développement harmonieux de la filière dans son ensemble.

 

Membre de l’Association française des industries des produits de construction, l’UICB défend en son sein les intérêts des industriels du bois et milite pour la mixité des matériaux, qui assure la nécessaire frugalité du bâti en accord avec le principe : “Le bon matériau au bon endroit”.
L’AIMCC est également l’instance réunissant les acteurs impliqués dans la mise en place de la REP (Responsabilité Elargie du Producteur) sur les produits et matériaux de construction du secteur du bâtiment.

Avec la parution du décret n° 2021-1107 du 23 août 2021, l’UICB fait son entrée au sein du Conseil Supérieur de la Construction et de l’Efficacité Energétique, chargé de conseiller les pouvoirs publics dans la définition, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques relatives à la construction et sur l’adaptation des règles relatives à la construction aux objectifs de développement durable.

Notre rôle et nos actions sont multiples

Actions techniques

Documents techniques, groupes de travail (type DTU et autres), publication de Guides

Travaux normatifs

Participation active aux travaux relatifs à l’évolution des normes

Représentation

Interventions directes et indirectes auprès des Pouvoirs Publics afin de représenter et faire valoir les intérêts des professions

Démarche qualité

Qualifications (Qualibat), certifications (FCBA, NF, Acerbois…), chartes et démarches qualité

Développement industriel

Réflexion sur les problématiques de préfabrication et de production pour l’amélioration continue des process, de l’organisation et de la productivité

Promotion

Communication active avec 4 sites web, des éditions imprimées, des newsletters BtoB, des vidéos, des campagnes media et des outils de communication interne

Domaine social

Conventions collectives ; travaux touchant à l’amélioration des conditions de travail ou à la formation des personnels du secteur (OPCO2i)

Développement 

Impulser une dynamique pour le développement de l’usage du bois dans la construction et de la construction bois

Actions collectives

Rassemblement des perspectives et moyens pour aborder des problématiques et actions transversales, tels l’Eurocode5, les émissions de formaldéhydes…