Comprendre les enjeux de la RE2020

Comprendre les enjeux de la RE2020

La Réglementation Environnementale RE2020 entrera en vigueur le 1er janvier 2022. Toute nouvelle construction devra respecter des exigences en termes de performance énergétique et de limitation d’émissions de gaz à effet de serre.

La concertation menée par les pouvoirs publics a permis aux acteurs du bâtiment de montrer leur niveau d’engagement en faveur d’un acte de construire plus respectueux de l’environnement et des préoccupations des citoyens. L’UICB a participé à cette concertation, militant pour la mise en place d’une ACV (analyse du cycle de vie) dynamique. Plus complète que la méthode statique, l’ACV dynamique considère la construction comme une chaîne de valeur qui va de l’extraction des matériaux à la démolition du bâtiment. Cette méthode de calcul permet ainsi de prendre pleinement en compte le stockage du carbone biogénique dans le bois et les autres matériaux de construction biosourcés. En effet, à l’inverse des autres matériaux de construction, le bois et les biosourcés sont les seuls qui n’émettent pas de CO2 et au contraire piègent celui présent dans l’atmosphère pour se transformer en de véritables puits de carbone.

Afin de comprendre les enjeux et la mise en place de cette future réglementation, qui changera dès 2022 la façon de concevoir et de construire tous types de bâtiments, Fibois Ile-de-France organisait le 24 mars dernier un webinar. Aux côtés de David Lebannier (Pouget Consultants) et Guillaume Meunier (Elioth), le responsable des affaires techniques de l’UICB Clément Quineau a présenté la façon dont la filière bois a participé à l’élaboration de la RE 2020, et comment elle s’est outillée pour répondre aux nouveaux besoins d’un marché de la construction amené à connaître une révolution d’ici quelques mois.

 

 

Les projets de textes réglementaires qui composeront cette RE2020 sont disponibles en consultation publique. Le gouvernement s’engage ainsi dans une démarche qui associe la société civile aux grands défis de préservation de l’environnement, par la contribution du secteur du bâtiment à la limitation de l’émission des gaz à effet de serre. Les acteurs peuvent apporter leurs commentaires jusqu’au 13 avril. Les projets du décret et des deux arrêtés seront ensuite soumis au Conseil supérieur de l’énergie et au Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique, pour une entrée en vigueur prévue le 1er janvier 2022.

Consultez les projets de textes de la RE 2020 sur le site du ministère de la Transition écologique

Profiles: